Un vent de changement – Le projet de réforme du Programme de l’Expérience Québécoise (PEQ)

Un vent de changement – Le projet de réforme du Programme de l’Expérience Québécoise (PEQ)

Un peu plus tôt aujourd’hui, le ministre de l’Immigration, de la Francisation et de l’Inclusion, Simon Jolin-Barrette présenta son tout nouveau projet de réforme du PEQ, quelques mois seulement après la mise sur pied d’un premier projet qui n’avait finalement jamais vu le jour.

Gardons en tête qu’en 2019, c’est 86% de tous les CSQ qui furent émis via ce programme.

Les mesures sont très différentes que celles qui avaient alors été mises en place. Voici un résumé des principaux points mentionnés :

  • Pour le PEQ – Travailleurs, une expérience de travail de 36 mois (3 ans) sur les 48 derniers mois sera désormais requise.
  • Pour le PEQ – Diplômés, en plus de la preuve relative à l’accomplissement du processus scolaire,
    • Une expérience de travail de 12 mois sera requise pour les étudiants ayant complété un programme de baccalauréat, maîtrise, ou un DEC technique. Seuls les emplois de niveau 0, A ou B de la Classification nationale des professions (CNP) sont acceptés, mais ils n’auront pas forcément à être en lien avec le domaine d’études. Les emplois de niveau C et D de la CNP ne seront plus acceptés.
    • Une expérience de travail de 24 mois sera requise pour les étudiants ayant complété un programme de DEP 1800 heures. Pour les emplois de niveau 0, A ou B de la Classification nationale des professions, ils n’auront pas forcément à être en lien avec le domaine d’études. Les emplois de niveau C de la CNP seront acceptés, à condition qu’ils soient directement en lien avec le programme d’études.
  • Les délais de traitement seront finalement d’environ six mois, plutôt que les 20 jours ouvrables annoncés.
  • Il y aura une clause transitoire pour les étudiants n’ayant toujours pas présenté leur demande de CSQ, mais ayant obtenu un permis de travail post-diplôme.

Heureusement, pour cette réforme il n’y aura pas de liste d’emplois ou de programmes admissibles, d’où la grosse différence avec la précédente réforme.

Si vous souhaitez obtenir plus de détails à ce sujet, n’hésitez pas à nous contacter; il nous fera plaisir de répondre à vos questions.

Pour en savoir plus:

Communiqué de presse du de l’Immigration, de la Francisation et de l’Inclusion

Dévoilement de la réforme du Programme de l’expérience québécoise

By | 2020-05-28T17:44:10+00:00 mai 28th, 2020|Actualité|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment